Forum GMT

Le forum des passionné(e)s de la Citroën Traction avant

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Pour vous inscrire, cliquez sur "Inscription" dans le menu du forum. ATTENTION: Les adresses anonymes (gmail, yahoo, hotmail, laposte, ...) ne sont pas acceptées pour l'inscription, seules les adresses de fournisseurs (free, orange, wanado, ...) sont autorisées.

#51 07-06-2019 08:50:33

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Je crois avoir relevé une erreur dans mon tableau :

Quelqu'un peut confirmer ?

Frappe à froid ( numéro de ferrage) à gauche (conducteur) au dessus de la trappe de mi 35 à mi 36 et non pas de mi 35 à mi 37 comme je l'ai noté


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#52 07-06-2019 12:11:13

11al
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Sur ma 11AL de janvier 37, il n'y a aucun marquage à froid nulle part.


Quand on voit ce qu’on voit, que l’on entend ce qu’on entend et que l’on sait ce que l’on sait, on a raison de penser ce qu’on pense. Pierre Dac

Hors ligne

#53 07-06-2019 13:55:42

Dav45
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

TIRCENO a écrit :

Je crois avoir relevé une erreur dans mon tableau :

Quelqu'un peut confirmer ?

Frappe à froid ( numéro de ferrage) à gauche (conducteur) au dessus de la trappe de mi 35 à mi 36 et non pas de mi 35 à mi 37 comme je l'ai noté

Oui je confirme, fin 36 et debut 37 le numero de ferrage est de l'autre coté.


Davy, 28 ans l Ferrailleur du Loiret
11BL Berline de 1937, 7C Berline de 1936 et C6F Limousine de 1930 roulantes / Bayard A. Clement AC2V de 1905 et 7S Cabriolet de 1935 en cours de restauration / C6G MFP Faux-Cabriolet 2 Places de 1932 et 11AL Cabriolet de 1936 en attente de restauration / 7C Cabriolet de 1936 jardinière.

Hors ligne

#54 07-06-2019 13:56:16

Dav45
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

11al a écrit :

Sur ma 11AL de janvier 37, il n'y a aucun marquage à froid nulle part.

Curieux, Tole changée ?


Davy, 28 ans l Ferrailleur du Loiret
11BL Berline de 1937, 7C Berline de 1936 et C6F Limousine de 1930 roulantes / Bayard A. Clement AC2V de 1905 et 7S Cabriolet de 1935 en cours de restauration / C6G MFP Faux-Cabriolet 2 Places de 1932 et 11AL Cabriolet de 1936 en attente de restauration / 7C Cabriolet de 1936 jardinière.

Hors ligne

#55 07-06-2019 14:21:49

zorglub
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Cela voudrait dire que de mi 1936 à mi 1938 le numéro de ferrage est côté passager ?
Sur une mai 1935 que je connais, le numéro de ferrage est bien côté conducteur.

Bien sûr dans ton tableau Romain, après guerre plus de 7.

Dernière modification par zorglub (07-06-2019 14:22:16)


7C décembre 1938 noire (bien sûr)

Hors ligne

#56 07-06-2019 14:22:47

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Quel sac de noeud ces numéros ! Si ça se trouve le dernier embauché effectuait la tâche ! et selon qu'il arrivait à l'heure, à gauche à droite de la voiture, elle avait dtoit à un numéro frappé ou pas !


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#57 07-06-2019 14:31:07

zorglub
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Loin de moi l’idee de vouloir polluer ce post passionnant.

Je me souviens que pour distinguer en carrosserie, de manière générale les « avant guerre », des « après guerre », j’ai lu dans « la bible » (ici) qu’au delà de l’embouti de pare brise arrière, il y a aussi la forme des emboutis de jambonneaux qui sont différents.
On a donc aussi la forme de la plaque du numéro de série qui est distincte dont nous a parlé Gege.

Y a t’il d’autres différences (mis à part le capot) entre une Traction des années 1939/1940 d’une 1947/1948 ?


7C décembre 1938 noire (bien sûr)

Hors ligne

#58 07-06-2019 14:41:12

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

zorglub a écrit :

Cela voudrait dire que de mi 1936 à mi 1938 le numéro de ferrage est côté passager ? oui ça apparait dans le tableau comme ça
Sur une mai 1935 que je connais, le numéro de ferrage est bien côté conducteur. ça correspond, je précise donc Mai 35 à la place de mi 35

Bien sûr dans ton tableau Romain, après guerre plus de 7.oups corrigé

Heureusement que t'es là pour rattraper ma bourde (7 après guerre) pas un des presques mille qui ont lu l'avait signalé  roll

Mis à jour du travail collectif :

20190607-154156.jpg

Dernière modification par TIRCENO (07-06-2019 15:05:36)


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#59 07-06-2019 14:49:23

Dav45
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

TIRCENO a écrit :
zorglub a écrit :

Cela voudrait dire que de mi 1936 à mi 1938 le numéro de ferrage est côté passager ? oui ça apparait dans le tableau comme ça
Sur une mai 1935 que je connais, le numéro de ferrage est bien côté conducteur. ça correspond, je précise donc Mai 35 à la place de mi 35

Bien sûr dans ton tableau Romain, après guerre plus de 7.oups corrigé

Je suis d'accord, a noter que mon cabriolet d'avril 1935 ne l'a pas encore sur le jambonneau (mais il faut garder en tete que les cabriolet été moins vendue, il peut donc y avoir des decalages)


Davy, 28 ans l Ferrailleur du Loiret
11BL Berline de 1937, 7C Berline de 1936 et C6F Limousine de 1930 roulantes / Bayard A. Clement AC2V de 1905 et 7S Cabriolet de 1935 en cours de restauration / C6G MFP Faux-Cabriolet 2 Places de 1932 et 11AL Cabriolet de 1936 en attente de restauration / 7C Cabriolet de 1936 jardinière.

Hors ligne

#60 07-06-2019 14:52:04

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Merci Davy, sans tes précieuses informations ça n'aurait rien donné.

Dernière modification par TIRCENO (07-06-2019 14:52:28)


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#61 07-06-2019 14:52:59

Dav45
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

zorglub a écrit :

Loin de moi l’idee de vouloir polluer ce post passionnant.

Je me souviens que pour distinguer en carrosserie, de manière générale les « avant guerre », des « après guerre », j’ai lu dans « la bible » (ici) qu’au delà de l’embouti de pare brise arrière, il y a aussi la forme des emboutis de jambonneaux qui sont différents.
On a donc aussi la forme de la plaque du numéro de série qui est distincte dont nous a parlé Gege.

Y a t’il d’autres différences (mis à part le capot) entre une Traction des années 1939/1940 d’une 1947/1948 ?

Il y en a quelques unes mais difficile de les définir toutes, je m'y attelerai sans doute un jour, juste avant de devenir fou ...

A savoir que tout au long de l'evolution de la traction avant guerre, il y a aussi des difference sur les coques, une coque de 36, n'est pas la meme qu'une 37 ou qu'une 38 ...


Davy, 28 ans l Ferrailleur du Loiret
11BL Berline de 1937, 7C Berline de 1936 et C6F Limousine de 1930 roulantes / Bayard A. Clement AC2V de 1905 et 7S Cabriolet de 1935 en cours de restauration / C6G MFP Faux-Cabriolet 2 Places de 1932 et 11AL Cabriolet de 1936 en attente de restauration / 7C Cabriolet de 1936 jardinière.

Hors ligne

#62 07-06-2019 14:58:52

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Dav45 a écrit :
TIRCENO a écrit :
zorglub a écrit :

Cela voudrait dire que de mi 1936 à mi 1938 le numéro de ferrage est côté passager ? oui ça apparait dans le tableau comme ça
Sur une mai 1935 que je connais, le numéro de ferrage est bien côté conducteur. ça correspond, je précise donc Mai 35 à la place de mi 35

Bien sûr dans ton tableau Romain, après guerre plus de 7.oups corrigé

Je suis d'accord, a noter que mon cabriolet d'avril 1935 ne l'a pas encore sur le jambonneau (mais il faut garder en tete que les cabriolet été moins vendue, il peut donc y avoir des decalages)

Avril 35 = sur le tunnel alors ? et comme ça doit etre, ce qui laisse penser que mai 35 est bon pour le début de ferrage à gauche sur le jambonneau.
On va pas aller dans le détail au jour prêt...


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#63 07-06-2019 17:49:32

Dav45
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Non et ça ne serait sans doute pas bon dans tous les cas, c'est vrai aussi pour d'autres details, on trouve toujours des fins de series ou des moutons a 5 pattes pour faire dire le contraire.


Davy, 28 ans l Ferrailleur du Loiret
11BL Berline de 1937, 7C Berline de 1936 et C6F Limousine de 1930 roulantes / Bayard A. Clement AC2V de 1905 et 7S Cabriolet de 1935 en cours de restauration / C6G MFP Faux-Cabriolet 2 Places de 1932 et 11AL Cabriolet de 1936 en attente de restauration / 7C Cabriolet de 1936 jardinière.

Hors ligne

#64 07-06-2019 18:03:24

ONZAMALLE
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

TIRCENO a écrit :
zorglub a écrit :

Cela voudrait dire que de mi 1936 à mi 1938 le numéro de ferrage est côté passager ? oui ça apparait dans le tableau comme ça
Sur une mai 1935 que je connais, le numéro de ferrage est bien côté conducteur. ça correspond, je précise donc Mai 35 à la place de mi 35

Bien sûr dans ton tableau Romain, après guerre plus de 7.oups corrigé

Heureusement que t'es là pour rattraper ma bourde (7 après guerre) pas un des presques mille qui ont lu l'avait signalé  roll

Mis à jour du travail collectif :

https://i.postimg.cc/8s4pHG21/20190607-154156.jpg


Personne n'a vu non plus qu'il n'y a pas de 15 avant ou après guerre roll


http://rouler-en-traction-avant.blog4ever.com/
-------------------------------------------------------
Olivier
Une Traction n'a pas de cerveau, utilisez plutôt le vôtre.

Hors ligne

#65 07-06-2019 19:49:11

Jacky55
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Bonjour, sur ma 7C d'octobre 35 le numéro est frappé au dessus de la trappe côtè chauffeur. Il n'y a pas de bosselage sur le jambonneau côtè roue. Si vous voulez des différences d'un millésime 35 avec les modèles plus récents, j'en ai trouvé 33.


Jean-Jacques, Meusien.
Traction 7C de 1935 à boitier de direction et malle plate ouvrante, un moteur fixe Deville type AMEX.

Hors ligne

#66 07-06-2019 21:34:13

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Jacky55 a écrit :

Bonjour, sur ma 7C d'octobre 35 le numéro est frappé au dessus de la trappe côtè chauffeur. Il n'y a pas de bosselage sur le jambonneau côtè roue. Si vous voulez des différences d'un millésime 35 avec les modèles plus récents, j'en ai trouvé 33.

Ta voiture rentre alors dans la colonne D du tableau et pas de plaque sous boite à gant, peux tu y jeter un œil   wink


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#67 08-06-2019 08:41:30

Jacky55
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

TIRCENO a écrit :
Jacky55 a écrit :

Bonjour, sur ma 7C d'octobre 35 le numéro est frappé au dessus de la trappe côtè chauffeur. Il n'y a pas de bosselage sur le jambonneau côtè roue. Si vous voulez des différences d'un millésime 35 avec les modèles plus récents, j'en ai trouvé 33.

Ta voiture rentre alors dans la colonne D du tableau et pas de plaque sous boite à gant, peux tu y jeter un œil   wink

OK, j'y regarde dès que possible, mais il me semble pas en avoir vu.


Jean-Jacques, Meusien.
Traction 7C de 1935 à boitier de direction et malle plate ouvrante, un moteur fixe Deville type AMEX.

Hors ligne

#68 08-06-2019 13:17:32

yann 30
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

zorglub a écrit :

Loin de moi l’idee de vouloir polluer ce post passionnant.

Je me souviens que pour distinguer en carrosserie, de manière générale les « avant guerre », des « après guerre », j’ai lu dans « la bible » (ici) qu’au delà de l’embouti de pare brise arrière, il y a aussi la forme des emboutis de jambonneaux qui sont différents.
On a donc aussi la forme de la plaque du numéro de série qui est distincte dont nous a parlé Gege.

Y a t’il d’autres différences (mis à part le capot) entre une Traction des années 1939/1940 d’une 1947/1948 ?


Je crois voir lu quelque part que sur les joues d'ailes longues (11 Normales) d'AV-guerre l'équerre de renfort au niveau du bidon d'huile (et la même côté passager) est fixée plaque horizontale devant,
alors que celles d'AP-guerre, l'équerre est fixée derrière.


En plus simple, si l'avant de la voiture est à gauche et l'arrière à droite,


l'équerre d'Ap-guerre ressemble à un L


alors que l'équerre d'AV-guerre est dans l'autre sens _I


Me troumpe-je ?


Salutractions.
Yann 30

11B 3953 : « Taction Papa, ça cassé, ça pas pope ! »

Hors ligne

#69 08-06-2019 13:18:07

yann 30
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

zorglub a écrit :

Loin de moi l’idee de vouloir polluer ce post passionnant.

Je me souviens que pour distinguer en carrosserie, de manière générale les « avant guerre », des « après guerre », j’ai lu dans « la bible » (ici) qu’au delà de l’embouti de pare brise arrière, il y a aussi la forme des emboutis de jambonneaux qui sont différents.
On a donc aussi la forme de la plaque du numéro de série qui est distincte dont nous a parlé Gege.

Y a t’il d’autres différences (mis à part le capot) entre une Traction des années 1939/1940 d’une 1947/1948 ?


Je crois avoir lu quelque part que sur les joues d'ailes longues (11 Normales) d'AV-guerre l'équerre de renfort au niveau du bidon d'huile (et la même côté passager) est fixée plaque horizontale devant,
alors que celles d'AP-guerre, l'équerre est fixée derrière.


En plus simple, si l'avant de la voiture est à gauche et l'arrière à droite,


l'équerre d'Ap-guerre ressemble à un L


alors que l'équerre d'AV-guerre est dans l'autre sens _I


Me troumpe-je ?


Salutractions.
Yann 30

11B 3953 : « Taction Papa, ça cassé, ça pas pope ! »

Hors ligne

#70 08-06-2019 16:36:20

Gégé
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Ayo Yann,

non, tu ne te trompes pas. Pour les directions à crémaillère, les joues d'ailes de légère (réf 298 856 D et 298 857 G) ont la patte de renfort pliée vers l'avant de mai 1936 au 15 novembre 1939. Idem pour les larges (298 858 D et 298 859 G). Ensuite les joues ont la patte pliée vers l'arrière (299 770 D et 299 771 G légères, 299 774 D et 299 775 G larges). A noter que dans le CPD 438 de mai 49, les références sont erronées dans les planches (298 au lieu de 299), mais justes dans le texte.
Toutefois, cela ne permet pas de différencier une 36 d'une 39 d'avant le 15 novembre ...

Dernière modification par Gégé (08-06-2019 16:43:27)


____________________________________________________________
                  Gérard (Bruxelles) http://horta.ulb.ac.be/gvg
  Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage (Socrate)

____________________________________________________________

Hors ligne

#71 08-06-2019 20:52:29

yann 30
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Merci Gégé pour ces précisions.  smile


J'aurais dû consulter le catalogue, je suis trop flémard...   what


Sur ma 39, les joues d'ailes longues ont été raccourcies au cours de la vie de la voiture et s'arrêtent au raz des ailes, comme les joues d'ailes courtes, à partir de 1952. Sûrement pour faire plus djeuns  mad
Les équerres de renfort sont bien pliées vers l'avant.   smile


Il y a longtemps, j'ai acquis fort cher des joues d'ailes longues complètes, mais elle sont d'après le 15 novembre 1939, puisque les équerres de renfort sont pliées vers l'arrière.   sad


A votre avis, faut-il mieux découper les joues anachroniques pour récupérer les bouts manquants et les ressouder à celles d'origine,

Ou plutôt déssouder les renforts conformes des joues d'origines pour les mettre à la place de ceux qui sont sur les joues anachroniques, mais entières et ainsi rendre ces dernières conformes au millésime de ma 11 ?


A moins que quelqu'un ait des joues d'ailes longues conformes à m'échanger contre mes joues d'ailes longues, entières mais anachroniques pour ma 11 qui doit dater de mai 1939 ?


Bisous à tous les deux, Gégé !


Salutractions.
Yann 30

11B 3953 : « Taction Papa, ça cassé, ça pas pope ! »

Hors ligne

#72 08-06-2019 21:24:33

Gégé
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Tu peux aussi réaliser les parties manquantes en forme de U arrondi en "copiant" sur les joues d'après 39, et les souder sur les joues de ta belle 39
Sur ma 11B50 Forest, elles étaient toujours là, mais un peu déformées ...

IMG051.jpg

A propos, as-tu débroussaillé ton terrain ? wink wink wink

Gros bisous à vous quatre !


____________________________________________________________
                  Gérard (Bruxelles) http://horta.ulb.ac.be/gvg
  Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage (Socrate)

____________________________________________________________

Hors ligne

#73 08-06-2019 21:34:08

Gégé
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Ben alors on peut redémarrer tes voitures ? smile !


____________________________________________________________
                  Gérard (Bruxelles) http://horta.ulb.ac.be/gvg
  Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage (Socrate)

____________________________________________________________

Hors ligne

#74 09-06-2019 10:31:15

yann 30
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Y'a plus qu'à !


lol  lol  lol


Salutractions.
Yann 30

11B 3953 : « Taction Papa, ça cassé, ça pas pope ! »

Hors ligne

#75 09-06-2019 20:17:02

Marco_61
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Voilà, je découvre ce post fort intéressant !

Sur ma voiture du 20 juillet 38, pas de n° frappé sur le jambonneau

IMG-0209.jpg IMG-0210.jpg IMG-0212.jpg

Deux plaquettes glanées sur une épave dans un ruisseau au village, voiture de fin 50
IMG-0208.jpg

La médaille de carrosserie de la 2CV de 87, donc cela à duré bien après les Tractions
IMG-5113.jpg

Merci Romain pour ce boulot, ajoute encore un S à oreille dans la dernière colonne wink


Marco Gruérien de 61 accompagné de Victorine 7C de 38
Membre TU Rhodanie + Club Citroën 34-57

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB