Forum GMT

Le forum des passionné(e)s de la Citroën Traction avant

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 02-12-2018 00:00:01

Lieutenant Konrad
Membre GMT

Méthode de restauration d'un phare

Bonjour,

Je vais commencer la restauration de ce phare.
20181201-202634.jpg
20181201-202644.jpg
20181201-202656.jpg
20181201-202709.jpg
20181128-141235.jpg
20181128-141252.jpg
20181128-141310.jpg
20181128-141317.jpg

Au vu de la rouille, apparemment de surface, de ce phare, avec vous des conseils pour le décaper sans abimer les marquages à froid ? Papier de verre, brosse métal, brosse laiton, produit antirouille, perceuse + brosse métallique, etc... ?

Une fois que ce sera fait, je compte bien évidemment le repeindre en noir "traction".
Avez-vous une référence ou une marque préférentielle proche de la couleur d'origine noire des traction ? Du noir mat, satin, brillant, autre ?

Merci

Dernière modification par Lieutenant Konrad (02-12-2018 00:01:38)

Hors ligne

#2 02-12-2018 00:42:59

La11du38
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

Un bon sablage/ microbillage puis peinture en bombe noir mat ça devrait le faire.


Sven et la Traction 11 BL de septembre 49 de mes parents qui dort chez nous depuis 21 ans ! (soit plus que moi tongue )
Tracteur Énergic 518 de 1954, Panhard Dyna X en kit,  Peugeot BIMA de 1955 et plein d'autres vieux machins !

Hors ligne

#3 02-12-2018 05:24:49

m50
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

Bonjour,

Perso je trouve l'électrolyse plus "douce" que le microbillage.
Je l'ai encore appliqué sur la BIMA et on peut simplement passer un appret de finition (pas d'appret garnissant).

Bon dimanche à tous, Morgan


Morgan, 11 B 1954, LOUVIERS dans l'EURE.

Hors ligne

#4 02-12-2018 09:25:12

Lieutenant Konrad
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

Electrolyse ou microbillage...

Vous avez une idée du prix, et surtout de l'endroit où on pourrait faire un truc comme ça ?

J'adresse surtout la question à m50 car j'ai des possibilités dans l'Eure (puisque j'y habite)

Hors ligne

#5 02-12-2018 10:05:30

TIRCENO
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

C'est mon idée que je partage....Il faut que ton ensemble soit cohérent laisse le dans son jus.
Si tu commences à monter des pieces rutilantes sur une traction qui est sensé vivre des périodes tumultueuses on ne verra que ça.

Maintenant si tu souhaites vraiment le remettre à neuf : démontage de tout ce qui se demonte puis gommage . Les pages jaunes t'aideront à trouver l'artisan si tu n'as pas de sableuse à dépression idéale pour ce type de travaux.
Pour la peinture du noir mat, encore une fois pour l'évidence.

Pour l'électrolyse j'ai un doute sur l'efficacité sur une pièce encore à moitié peinte et attention il semblerait qu'il y a de l'alu....si tu sais pas comment les magiciens font disparaitre les objets...tu vas prendre un cour.....
Les marquages frappés ne souffriront pas du gommage si il est fait intelligemment : pas d'attaque de face et avec l'abrasif ad hoc voir du bicarbonate.

Dernière modification par TIRCENO (02-12-2018 10:08:10)


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#6 02-12-2018 10:07:25

m50
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

Aucune idée du prix, je le fais chez moi .
De l'eau de pluie, de la lessive saint Marc, une chute de fer une alimentation stabilisée (2,5A pour la mienne que j'ai emprunté ) et attendre  sleep


Morgan, 11 B 1954, LOUVIERS dans l'EURE.

Hors ligne

#7 02-12-2018 10:20:17

titeauto
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

m50 a écrit :

Bonjour,

Perso je trouve l'électrolyse plus "douce" que le microbillage.
Je l'ai encore appliqué sur la BIMA et on peut simplement passer un appret de finition (pas d'appret garnissant).

Bon dimanche à tous, Morgan

+1 pour l'électrolyse

IMG-7485.jpg

IMG-7486.jpg

IMG-7659.jpg

IMG-8048.jpg


La passion est le moteur du monde...le réalisme c'est la faisabilité! Michel  SAMARIEN de 1947 (Somme)! ANDRESS: une 11 BL 54 -une 5HP 1925 à baptiser- Une Caravelle R1131 1962 - 1 Solex S3800- un Bichon lol http://www.dailymotion.com/video/xjh8nj … ction_auto

Hors ligne

#8 02-12-2018 11:55:06

LR539
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

Il n'est pas si abimé que ça
Pourquoi ne pas simplement passer un coup de rustol et le laisser comme ça ?


Michel, Toulouse, "avait une Rosengart LR539".
"Je ne suis pas un ancien de 76 ans... Je suis un jeune de 20 ans, avec 56 années d'expérience et j'ai abandonné l'idée d'être pris au sérieux"

Hors ligne

#9 02-12-2018 12:14:59

Alaquinz
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

Ou encore un bon coup de Ferose


Alain  70 ans  15/6 52 et c'est tout.......Essonne (91) Membre TU depuis 1978

Hors ligne

#10 02-12-2018 12:16:49

Lieutenant Konrad
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

Mis à part les rayures, la traction est en assez bon état (du moins, c'est mon avis), et pour l'époque, même si l'époque est difficile, elle n'est pas censée être trop rouillée ou avoir souffert.

En l'état, le phare est trop rouillé pour être monté dessus... ça risque de dénoter un peu.
J'ai commencé à le ravoir à l'huile de coude, et au papier de verre très fin, et ça rend plutôt bien.
Une fois que ça sera fait, j'aimerai lui donner un aspect plus "noir patiné".

J'hésites entre le noir mat et le noir satiné... surtout pas le noir brillant (ça ferait trop neuf).
Vous en pensez quoi ?

PS : Merci titeauto pour les infos sur la création d'une électrolyse "maison", je savais pas qu'on pouvais en faire une de cette manière. Par contre, quelque chose me dit qu'il vaut mieux ne pas mettre le doigt dedans  cry

Dernière modification par Lieutenant Konrad (02-12-2018 12:25:21)

Hors ligne

#11 02-12-2018 12:29:34

Tracnam
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

Bonjour à tous ,
Perso pour ce genre de pièce , j'ai fait un bac de dérouillage par électrolyse dans un bidon de 20 litres et un chargeur à batterie cela donne de bons résultats , c'est simple et rapide à fabriquer ( 12 litres d'eau de pluie et 12 cuillères de Bicarbonate de soude ) je sais pas si c'est la dose parfaite mais ça fonctionne .
D' un autre coté sur une Trac qui doit paraître au plus prés de son époque je laisserai cette pièce dans son état d'origine , avec les traces de son vécu ....

20181025-161326-jli.jpg

20181026-133229.jpg

Bicarbonate-de-soude-12-litres-pour-12-cuill-res-caf.png


Marc cool
Principauté du Vinot en Seine / Marne 7711 BN du 17 Mai 1950 sous perfusion à roues Rubéry-Owen et une 2 cv az de 1961 Jaune Panama .Militant pour la réintroduction des Mobylette des Solex et des Traction avant sur les routes de France

Hors ligne

#12 02-12-2018 13:10:34

LR539
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

et si le bicarbonate dessoude ????  roll


Michel, Toulouse, "avait une Rosengart LR539".
"Je ne suis pas un ancien de 76 ans... Je suis un jeune de 20 ans, avec 56 années d'expérience et j'ai abandonné l'idée d'être pris au sérieux"

Hors ligne

#13 02-12-2018 13:11:40

Ursus major
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

Attention avec l'électrolyse, la pièce à dérouiller doit être connectée au négatif (cathode) et le bout de ferraille pour l'électrode au positif (anode)- un bout d'inox va bien et morfle moins que le fer ordinaire.
L'eau de pluie n'est pas nécessaire, l'eau du robinet convient, rajouter une cuillère à café de soude par litre pour augmenter la conductivité de l'eau ( un acteur de ce forum qui se reconnaîtra met des sels anti calcaires et ça marche très bien)
Une batterie 6/12 volts va aussi bien qu'un chargeur et attention aux émanations d'hydrogène , procéder dans un local bien ventilé

Dernière modification par Ursus major (02-12-2018 17:37:56)


Bernard: LYON. 15/six 1952 suspension Grégoire; 2cv Charleston; 2 solex.

Un piéton est un monsieur qui va chercher sa voiture  (Frédéric Dard)

Hors ligne

#14 02-12-2018 13:20:16

titeauto
Membre GMT

Re : Méthode de restauration d'un phare

PS : Merci titeauto pour les infos sur la création d'une électrolyse "maison", je savais pas qu'on pouvais en faire une de cette manière. Par contre, quelque chose me dit qu'il vaut mieux ne pas mettre le doigt dedans 

Si tu veux la doc pour tripatouiller une unité d'alimentation de PC en générateur pour le bain et la méthode adresse moi un MP


La passion est le moteur du monde...le réalisme c'est la faisabilité! Michel  SAMARIEN de 1947 (Somme)! ANDRESS: une 11 BL 54 -une 5HP 1925 à baptiser- Une Caravelle R1131 1962 - 1 Solex S3800- un Bichon lol http://www.dailymotion.com/video/xjh8nj … ction_auto

Hors ligne

Pied de page des forums