Forum GMT

Le forum des passionné(e)s de la Citroën Traction avant

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 04-06-2019 08:58:43

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Ah d'accord ça rejoint donc ce que dit Jérôme.

Donc après guerre reprise du numéro de série sur la frappe à froid.

Il faut donc dissocier avant et après guerre.

Mais il convient de parler tous le même language et de ne pas être sectaire.

Dernière modification par TIRCENO (04-06-2019 10:44:55)


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#27 04-06-2019 10:11:43

tractiondk
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Le numéro de série frappé à l'envers est seulement après la guerre et uniquement sur les voitures immatriculées en France. Je n'ai jamais vu cela sur des voitures importées au Danemark, en Suède ou en Norvège.
Aucune de mes 3 normales d'avant-guerre immatriculées d’origine en France n'a le numéro de série à l'envers.


Torsten 56 ans
Danemark
11A 1936 - 11B 1937 - 11B 1939 - 11B 1939 perfo
suffisant pour une vie

Hors ligne

#28 04-06-2019 11:06:46

Gégé
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Ayo Torsten,

tractiondk a écrit :
Davy a écrit :

La reside le mystere !
Peut etre aussi qu'elle n'avait pas de plaquette mais la tole de planche de bord etant commune avec les Berline les trous etait existants.
A vrai dire sur mes derniere 38 je n'ai pas verifié, certaine avaient effectivement la plaquette alu, il faut que je regarde sur mon epave de Berline de decembre 37.

En février 38, vous trouvez toujours le numéro frappé dans le jambonneau, mais en juin 38, il se trouve sous la boîte à gants. Ces informations proviennent d'observations sur plus de 11B.
Peut-être pourrions-nous nous approcher un peu plus, si quelqu'un ici a une 11B normale 1938 avec un numéro de coque commençant par EF, EM ou EQ

Ce qui pourrait expliquer que sur ma BL du 25 mai 38, il y a encore le N° de carrosserie (ou N° de ferrage pour Davy) sur le jambonneau droit, mais aussi déjà les deux fentes sur la tranche du TdB sous la boîte à gant en prévision de la future plaquette. Ou bien cette dernière a disparu lors du sablage effectué par Aude Bagoé, le précédent propriétaire.
Et sur mon ex 11B 1950 de Forest, le N° de série était aussi frappé sur le jambonneau, parallèlement à la couture et légèrement plus bas que la plaquette de série "Forest". Pas de plaquette de coque.

IMG017_a_r.jpg


____________________________________________________________
                  Gérard (Bruxelles) http://horta.ulb.ac.be/gvg
  Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage (Socrate)

____________________________________________________________

Hors ligne

#29 04-06-2019 11:20:35

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Avec ce que j'ai pu lire et comprendre, j'ai fait ce matin ce petit tableau :

20190604121132.jpg( je ne sais pas inserer un tableau d'une autre manière que par la photo de mon écran désolé hmm )
Ne concerne que les berlines 4 portes c'est un début pour les carrosseries spéciales, cabriolet, faux cabriolet, voitures exports à compléter pour celui qui le voudra.

Me reprendre, corriger, ajouter...pour faire évaluer ce modeste tableau.
A mon niveau, ça me permet d'un peu mieux comprendre.


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#30 04-06-2019 11:46:36

Gégé
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Ayo Romain,

ne serait-il pas préférable d'appeler la petite plaquette "N° de coque", c'est ainsi qu'elle est nommée en général. Et la frappe à froid avant-guerre sur les jambonneaux "N° de ferrage ou de carrosserie" ...


____________________________________________________________
                  Gérard (Bruxelles) http://horta.ulb.ac.be/gvg
  Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage (Socrate)

____________________________________________________________

Hors ligne

#31 04-06-2019 12:10:50

Dav45
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Gégé a écrit :

Ayo Romain,

ne serait-il pas préférable d'appeler la petite plaquette "N° de coque", c'est ainsi qu'elle est nommée en général. Et la frappe à froid avant-guerre sur les jambonneaux "N° de ferrage ou de carrosserie" ...

Personnellement je n'appelerai pas le numero de ferrage: numero de carrosserie, car ce nom est couramment donné a la seconde plaque alu du jambonneau droit (a coté du numero de serie).

Dernière modification par Dav45 (04-06-2019 12:13:05)


Davy, 28 ans l Ferrailleur du Loiret
11BL Berline de 1937, 7C Berline de 1936 et C6F Limousine de 1930 roulantes / Bayard A. Clement AC2V de 1905 et 7S Cabriolet de 1935 en cours de restauration / C6G MFP Faux-Cabriolet 2 Places de 1932 et 11AL Cabriolet de 1936 en attente de restauration / 7C Cabriolet de 1936 jardinière.

Hors ligne

#32 04-06-2019 13:02:17

tractiondk
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Ayo Gege.

À ma connaissance, tous les cabriolets et coupés portent le numéro aux jambonneaux même en 1938 et 39. Je n'ai jamais vu de cabriolet avec une petite bande d'aluminium sous la boîte à gants.


Torsten 56 ans
Danemark
11A 1936 - 11B 1937 - 11B 1939 - 11B 1939 perfo
suffisant pour une vie

Hors ligne

#33 04-06-2019 13:18:30

C022596
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Pas mal tout cela TIRCENO .
Comme le dit GéGé, il faut revoir la désignation des plaquettes,  sinon on ne va jamais se comprendre.
Moi je propose de désigner selon  le langage couramment utilisé dans le monde de l’automobile :
-    Plaque Constructeur : C’est la plaque qui comporte le N° de châssis de la voiture (que l’on retrouve sur la carte grise)  , la désignation de la voiture et sa masse.
-    Plaque Constructeur Caisse ou Coque : C’est la plaque qui  comporte le N° de la caisse déclaré à l’administration.
-    Médaille de caisse ou de ferrage : C’est la petite plaquette agrafée sous le rebord de la planche de bord  à hauteur de la boîte à gants.
-    Frappe à froid sur tablier :  C’est le marquage qui se trouve sur le tablier d’auvent à droite en haut. Proche de la bobine d’allumage.

Ma voiture qui est de MAI 1949, comporte les deux plaques constructeur , une médaille de caisse sous le rebord de la planche de bord et une frappe à froid sur tablier mais à l’envers. La numérotation  à 7 chiffres de la frappe ne correspond en rien à la numérotation de la caisse et du  châssis.
Il n’y a pas de frappe à froid sur les jambonneaux.

Hors ligne

#34 04-06-2019 13:48:31

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Merci à tous pour vos premiers retours. J'ai fait évoluer le tableau avec ce que tu proposais. oui, il faudrait un language universel pour eviter les confusions.
Il n'y a pas de copyrights, si quelqu'un souhaite le faire évoluer je n'en serai pas gêné, au contraire.
20190604-144008.jpg

Je me rends compte, qu'après guerre, qu'il y a pas mal de cas de figure concernant le numéro de frappe à froid. On va bien nous donner un exemple de numéro frappé à l'endroit?


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#35 04-06-2019 14:10:20

Cabtrac11bl38
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

En #13 Gégé a écrit:
Il faudrait demander à Jean-Pierre Cabtrac11bl38. Sa voiture est légèrement plus ancienne que la mienne d'après le N° de coque et le numéro de carrosserie frappé, mais étrangement elle possède déjà la bouche de chauffage sur le tablier gauche (une adaptation d'époque ?). Peut-être a-t-elle encore sa plaque ... avec un numéro ?

Je n'ai pas encore fait de recherche auprès du conservatoire et ne connais toujours pas les dates de l'auto. Sur la CG : 01/01/1938 et ce déjà avant l’achat en 1966.
Sous la boite à gants j'ai les fentes mais pas de plaque, mais cela ne veut rien dire  car elle a pu disparaître lors d'une peinture de caisse, dont la dernière après sablage, elle en est à sa troisième connue.

20190604-142245.jpg

J'ai du mal à lire le "N° de ferrage sur le jambonneau droit au dessus de la trappe

20190604-141713.jpg

Les autres plaques:




p1.jpg

P2.jpg


11 BL 1938 Cabriolet, depuis 1966. Région parisienne Yvelines.

Hors ligne

#36 04-06-2019 14:38:59

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Merci pour les infos.
C'est un cabriolet mais il rentre bien ( même si la plaque de caisse sous boite à gants est absente,mais qu' il y a les fentes) dans la 3eme colonne mi 37 à mi 38. On retrouve donc bien presque toutes les identifications au bon endroit, les 3 numéros sont différents. (Avant guerre)
On avance.

Dernière modification par TIRCENO (04-06-2019 14:40:39)


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#37 04-06-2019 14:40:21

Dav45
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Je lis 2327, c'est cohérent avec ta voiture wink


Davy, 28 ans l Ferrailleur du Loiret
11BL Berline de 1937, 7C Berline de 1936 et C6F Limousine de 1930 roulantes / Bayard A. Clement AC2V de 1905 et 7S Cabriolet de 1935 en cours de restauration / C6G MFP Faux-Cabriolet 2 Places de 1932 et 11AL Cabriolet de 1936 en attente de restauration / 7C Cabriolet de 1936 jardinière.

Hors ligne

#38 04-06-2019 15:02:35

tractiondk
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

AJ 19327 est mars 1938.


Torsten 56 ans
Danemark
11A 1936 - 11B 1937 - 11B 1939 - 11B 1939 perfo
suffisant pour une vie

Hors ligne

#39 04-06-2019 15:06:33

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

20190604-160310.jpg


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#40 04-06-2019 15:26:05

Cabtrac11bl38
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Merci Davy et Torsten, voilà qui fait avancer le schmilblick pour moi!  smile


11 BL 1938 Cabriolet, depuis 1966. Région parisienne Yvelines.

Hors ligne

#41 04-06-2019 17:22:05

15 a 32
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

idem pour ma 11 B 53 plaque gravée sous boite à gants
idem sur ma 2 cv 1987 même plaque de n° de caisse au même endroit


11 B 1953 dans la famille depuis 1966 ; 15 A 1933, Ami 6 1968, 2 CV 6 1987 CAD ............

Hors ligne

#42 04-06-2019 19:56:33

Phiphijacques
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

ben des numéros c'est pas ce qui manque sur une traction  roll
               sous boite à gants ;   A407240
étiquette dans boite à gants ; n° 1599-1-56
                           radiateur ;  3618686
         sur la boite de vitesse ; 515703   24-5-56
                 sur bloc moteur  ; D 114 -1
           étiquette alu moteur ; N°10702186
1ière plaque du jambonneau ; BJ 66570
         2ième plaque Citroën  ; N°672607  11BL
            frappe sous bobine  ; 11BL672607
peint sur jambonneau droit  ; MEV   14    6     
tout ça sur ma BLde 56 dans son jus et sans modifs et j'en oublie certainement  wink

fifi


11BL56 qui roule depuis juin 2014/ 11B52 en restauration depuis le 29 novembre 2014  / 11B55 en dentelle et en démontage pour pièces  et une 205CJ de 1988 Philippe et Jacques eh oui nous sommes deux dans le Loir et Cher ( 41 )

Hors ligne

#43 04-06-2019 20:02:02

Gégé
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Ayo Jean-Pierre,

Cabtrac11bl38 a écrit :

En #13 Gégé a écrit:
Il faudrait demander à Jean-Pierre Cabtrac11bl38. Sa voiture est légèrement plus ancienne que la mienne d'après le N° de coque et le numéro de carrosserie frappé, mais étrangement elle possède déjà la bouche de chauffage sur le tablier gauche (une adaptation d'époque ?). Peut-être a-t-elle encore sa plaque ... avec un numéro ?

Je n'ai pas encore fait de recherche auprès du conservatoire et ne connais toujours pas les dates de l'auto. Sur la CG : 01/01/1938 et ce déjà avant l’achat en 1966.
Sous la boite à gants j'ai les fentes mais pas de plaque, mais cela ne veut rien dire  car elle a pu disparaître lors d'une peinture de caisse, dont la dernière après sablage, elle en est à sa troisième connue.

J'ai du mal à lire le "N° de ferrage sur le jambonneau droit au dessus de la trappe

Merci, on avait parlé de ces numéros l'an passé chez Mamar. Les trois numéros sont légèrement inférieurs à ceux de ma voiture du 25 mai 38, environ 300 N°s pour la frappe à froid (ferrage ou carrosserie), environ 3400 pour la plaquette de coque (ou carrosserie) en AJ posée à la sortie de chaîne, et environ 4000 N°s pour la plaquette de série posée lors de la la commercialisation. Et ta voiture possède aussi les fentes sous la boîte à gants, sans plaquette comme sur la mienne ... Très cohérent tout cela smile !


____________________________________________________________
                  Gérard (Bruxelles) http://horta.ulb.ac.be/gvg
  Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage (Socrate)

____________________________________________________________

Hors ligne

#44 04-06-2019 20:34:46

Neortic
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Phiphijacques a écrit :

ben des numéros c'est pas ce qui manque sur une traction  roll
               sous boite à gants ;   A407240
étiquette dans boite à gants ; n° 1599-1-56
                           radiateur ;  3618686
         sur la boite de vitesse ; 515703   24-5-56
                 sur bloc moteur  ; D 114 -1
           étiquette alu moteur ; N°10702186
1ière plaque du jambonneau ; BJ 66570
         2ième plaque Citroën  ; N°672607  11BL
            frappe sous bobine  ; 11BL672607
peint sur jambonneau droit  ; MEV   14    6     
tout ça sur ma BLde 56 dans son jus et sans modifs et j'en oublie certainement  wink

fifi

Tu as oublié la plaque alu sur le berceau ....si tu as.


PH
Sois sérieux mais ne te prends pas au sérieux!
région de Voiron (isère)

Hors ligne

#45 04-06-2019 21:01:41

ONZAMALLE
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Neortic a écrit :
Phiphijacques a écrit :

ben des numéros c'est pas ce qui manque sur une traction  roll
               sous boite à gants ;   A407240
étiquette dans boite à gants ; n° 1599-1-56
                           radiateur ;  3618686
         sur la boite de vitesse ; 515703   24-5-56
                 sur bloc moteur  ; D 114 -1
           étiquette alu moteur ; N°10702186
1ière plaque du jambonneau ; BJ 66570
         2ième plaque Citroën  ; N°672607  11BL
            frappe sous bobine  ; 11BL672607
peint sur jambonneau droit  ; MEV   14    6     
tout ça sur ma BLde 56 dans son jus et sans modifs et j'en oublie certainement  wink

fifi

Tu as oublié la plaque alu sur le berceau ....si tu as.

Et celle du train arrière


http://rouler-en-traction-avant.blog4ever.com/
-------------------------------------------------------
Olivier
Une Traction n'a pas de cerveau, utilisez plutôt le vôtre.

Hors ligne

#46 04-06-2019 21:32:11

C022596
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

ONZAMALLE a écrit :
Neortic a écrit :
Phiphijacques a écrit :

ben des numéros c'est pas ce qui manque sur une traction  roll
               sous boite à gants ;   A407240
étiquette dans boite à gants ; n° 1599-1-56
                           radiateur ;  3618686
         sur la boite de vitesse ; 515703   24-5-56
                 sur bloc moteur  ; D 114 -1
           étiquette alu moteur ; N°10702186
1ière plaque du jambonneau ; BJ 66570
         2ième plaque Citroën  ; N°672607  11BL
            frappe sous bobine  ; 11BL672607
peint sur jambonneau droit  ; MEV   14    6     
tout ça sur ma BLde 56 dans son jus et sans modifs et j'en oublie certainement  wink

fifi

Tu as oublié la plaque alu sur le berceau ....si tu as.

Et celle du train arrière

Et les N° des plaques d'immatriculation.

Hors ligne

#47 04-06-2019 22:25:54

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Y'en a même qui ont eu un numéro de "ss"  ! duhuh

Dernière modification par TIRCENO (04-06-2019 22:26:35)


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#48 05-06-2019 12:00:36

zorglub
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Très intéressant de relancer ce post. Merci.
Et puis avec les « spécialistes » tels Davy, Bernard, Gege, Torsten, etc on apprend plein de choses sur les différences avant guerre / après guerre et les évolutions des millésimes.
Sur la 7C, il y a bien sur le jambonneau droit un numéro de carrosserie (426  XXX) avec une plaque à oreilles, un numéro de coque (AT XXXX) sur une autre plaque.  Sous la boîte à gants la plaque de ferrage est présente (A1 XXXXX).
Tout correspond à ton tableau Romain. Beau récapitulatif !

Dernière modification par zorglub (05-06-2019 19:07:35)


7C décembre 1938 noire (bien sûr)

Hors ligne

#49 05-06-2019 16:38:18

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

J'ai essayer de bien faire avec les infos que l'on a bien voulu me donner et avec ce qui est connu, sans m'étaler, sans pomper sous le même format les travaux sur ces recherches déjà effectués.
Un peu un tableau pour "les nuls" et pour avoir un max d'info d'un coup sous les yeux.
J'aurais aimé pouvoir mettre sur le forum ce tableau.
Bien heureux d'avoir fait ce condensé  wink


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

#50 06-06-2019 10:13:03

TIRCENO
Membre GMT

Re : Identification TA : n° de série, n° de coque et frappe à froid

Évolution du récapitulatif avec infos de Gégé sur "les oreilles" de plaque constructeur. (#13)

et suite à message de Claude63750 précision sur le codage de la plaque de caisse sous la boite à gants.

20190606-110414.jpg


Certains ont peur du vide, moi , vu le prix de l'essence, j'ai plutôt peur du plein !

R2, Beauvais/Grenoble
11bl 1949 - 11A limousine 1935 - type H 1977 - Peugeot série 01-02-03-04

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB